Quelles sont les étapes à suivre pour préparer correctement un terrain avant de construire ?

« Pour bâtir haut, il faut creuser profond », dit un proverbe mongol célèbre. Cela signifie que pour réaliser de grandes actions, il est indispensable de bien préparer les fondements. Le même concept est appliqué dans la construction d’une maison. En effet, les fondations, y compris la préparation du terrain, font partie des travaux primordiaux.

Préparation d’un terrain avant construction : pourquoi ?

Faire construire une maison constitue un énorme investissement. Les divers travaux requièrent, en effet, une surveillance en permanence. Et cela débute dès le terrassement jusqu’à l’ultime finition. D’ailleurs, la préparation du terrain est indispensable afin de :

A voir aussi : Kit solaire beem on de 460w : tout savoir sur ce kit

  • Assurer la stabilité du sol ;
  • Obtenir un sol plat et solide ; 
  • Prévenir les risques de glissement de terrain ;
  • Renforcer l’ouvrage.

Faire appel à un expert en terrassement et construction est souvent impératif pour veiller à son bon déroulement.

Etape 1 : Effectuer une étude du sol

Étudier le sol sur lequel établir la construction nécessite non seulement une analyse géologique, mais aussi géotechnique. L’usage d’un excavateur aide à déterminer la nature physique et mécanique ainsi que chimique du sol, par l’échantillonnage. Cela permettra d’éviter les mauvaises surprises lors de la construction.

Lire également : Garde-corps inox ou garde-corps bois ?

Etape 2 : Délimiter le terrain 

Cette étape est cruciale dans la mesure où elle définira l’étendue des travaux à effectuer pour le terrassement. Recourir à un géomètre facilitera la délimitation ou le bornage de votre terrain dans les plus brefs délais. Par ailleurs, cela vous évitera aussi tout conflit avec vos voisins, surtout si vous souhaitez une construction sans encombre.

Etape 3 : Entreprendre le décaissement

Ensuite vient le décaissement, une étape consistant à déplacer la couche arable pour faire apparaître la couche solide. En effet, ces travaux sont entretenus dans le but d’obtenir un sol stable, idéal pour la construction. C’est pareillement lors de cette étape que le sol va être asséché et débarrassé de tout déchet organique.

Etape 4 : Faire le nivellement et le drainage

Une fois le socle stabilisé et décrassé, il est temps désormais de faire en sorte que le sol devient plat. Pour ce faire, le rajout de terres est essentiel pour niveler le terrain et de comble les fossés issus de la différence de niveau. Ce processus est, d’ailleurs, important notamment pour les terrains en pentes afin d’éviter les dangers survenus lors des glissements de terrains, par exemple.

Etape 5 : Opérer le remblayage

Après avoir aplati le sol en comblant les trous, il faut drainer le terrain pour rendre le sol imperméable, particulièrement lors des périodes de pluies ou s’il se trouve à proximité d’un cours d’eau.

Ensuite et pour terminer la préparation, c’est le moment d’établir les couches de remblais. Cela permettra de renforcer la stabilité du terrain. Votre terrain est enfin prêt pour accueillir votre future maison. Voilà !